neuromarketing
Marketing

4 conseils pour appliquer avec succès le neuromarketing

5,00/5(1)

Aujourd’hui, le terme de neuromarketing est plus répandu, mais ses définitions ou ses applications peuvent être floues.

Il s’agit donc d’un domaine relativement nouveau et émergent. Les études de marché et les outils utilisés sont adaptés et de nouvelles techniques sont appliquées. C’est là que le neuromarketing entre en jeu.

Cet article explique brièvement ce que vous devez savoir sur le neuromarketing.

Qu’est-ce que le neuromarketing ?

Le neuromarketing, par définition, est une discipline qui étudie et prédit le comportement marketing. C’est l’application de la technologie des neurosciences, appliquée au marketing.

neuromarketing

Les neurosciences sont un domaine qui étudie le fonctionnement du système nerveux et sa relation avec des fonctions de plus haut niveau telles que la mémoire, l’attention ou les émotions.

Mais d’un autre côté, le neuromarketing est aussi un domaine qui nécessite des connaissances multidisciplinaires dans différents domaines, tels que la psychologie, le marketing ou l’économie, pour comprendre ses applications et ses résultats.

Le neuromarketing existe depuis une dizaine d’années et semble être de plus en plus populaire. Malgré les sceptiques et les opposants, les grandes entreprises continuent à utiliser cette technologie.

Le type d’informations recueillies par le neuromarketing nous aide à comprendre et à prévoir les réactions et le comportement des consommateurs face aux publicités ou aux communications.

Les résultats obtenus sont adaptés à :

  • La publicité hors ligne et en ligne,
  • À la télévision,
  • À l’emballage des produits,
  • Au marketing visuel,
  • À la conception de réseaux et de logiciels,
  • Etc.

Entre 80 et 95 % de nos décisions d’achat sont inconscientes. Ce type de recherche appliqué au marketing nous aide donc à comprendre les réactions et les comportements.

Comment fonctionne le neuromarketing ?

Certaines méthodes de neuromarketing font appel à la recherche actuelle sur l’expérience des utilisateurs et à la technologieabiométrique. Ils sont utilisés pour collecter les données suivantes :

  • Suivi des yeux
  • Codage facial
  • Activité électrodermale
  • Temps de réaction
  • La respiration et le rythme cardiaque sont des réponses physiologiques à des stimuli.

Certaines technologies neuroscientifiques sont disponibles pour mesurer l’activité cérébrale, à savoir :

  • L’électroencéphalographie (EEG) : mesure la réponse d’une partie spécifique du cerveau.
  • Imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf) : mesure le changement d’activité de différentes parties du cerveau.
  • Magnétoencéphalographie (MEG) : surveillance des réponses neuronales du cerveau.

Ces technologies ne sont pas si nouvelles. Et leur potentiel en matière de connaissance du client n’est pas nouveau. Le neuromarketing existe depuis des dizaines d’années, et des tests sont effectués depuis le milieu des années 2000.

Des recherches ont montré que l’utilisation de machines EEG et IRMf pour tester les effets des marques a un impact mesurable sur le cerveau. Ceci a été particulièrement testé avec de grandes marques telles que Coca-Cola, Pepsi et Apple.

Comment les marques utilisent-elles le neuromarketing ?

Des marques telles que Campbell’s Soup, Gerber et Lays ont utilisé le neuromarketing pour redessiner leurs emballages.

Dans ces cas, les consommateurs étaient exposés individuellement à l’emballage d’un produit et leur réaction était enregistrée comme positive, neutre ou négative.

Ces informations ont été utilisées conjointement avec un entretien approfondi pour analyser des points spécifiques qui ont finalement conduit à des changements dans des éléments tels que la couleur, la taille du texte et l’imagerie.

Lays voulait augmenter sa part de marché chez les femmes. Leurs recherches par IRMf ont montré que l’emballage brillant stimulait la zone du cerveau qui déclenche les sentiments de culpabilité et de honte.

Cette idée a conduit à une nouvelle conception de l’emballage, qui a fait passer le paquet d’un aspect lisse à un aspect mat, augmentant ainsi les ventes.

exemple neuromarketing Lays

Dans un autre cas, Hyundai a eu recours au neuromarketing en donnant à 30 participants des casques EEG et en leur demandant d’examiner un prototype de voiture pendant une heure.

Enfin, PayPal a constaté que les publicités axées sur la rapidité et la commodité obtenaient un taux de réponse nettement plus élevé que celles portant sur la sûreté et la sécurité, et a élaboré une campagne publicitaire entièrement nouvelle sur la base de ces résultats.

Quelques conseils de neuromarketing

Utiliser la couleur de manière créative

La science montre que les couleurs peuvent déclencher des émotions dans le cerveau des consommateurs.

Vous voulez que les clients associent votre produit à un sentiment de vie ? Alors choisissez le rouge. Vous voulez paraître calme et confiant ? Choisissez un bleu rassurant. Si vous n’avez aucune idée de la manière de procéder, vous pouvez toujours demander l’aide des experts en couleurs.

La psychologie de la couleur dans la conception de logos | Creative Alys

Utiliser des polices de caractères complexes

Si les polices simples et faciles à lire peuvent aider les utilisateurs à effectuer des actions avec des instructions, l’utilisation de polices complexes peut améliorer la mémorisation.

Mais attention ! Cela ne signifie pas que vous devez utiliser des polices complexes pour les logos, les numéros de téléphone ou les slogans.

Rendre votre contenu scannable

Votre texte et vos images doivent être clairs au premier coup d’œil et montrer aux consommateurs ce qu’ils doivent faire.

Utilisez des puces, des pauses et des tableaux pour organiser le texte et le rendre facile à lire.

Un sourire fait vendre

Les scientifiques ont découvert que le fait de voir un sourire authentique provoque un sentiment de joie. Cela rend les gens plus positifs à l’égard du produit.

De nombreux spécialistes du marketing s’appuient sur des photographies de stock pour « personnaliser » leur site web. Cela peut être un moyen rapide d’humaniser la marque.

Mais que devez-vous prendre en compte pour choisir la meilleure option ? Choisissez la photo souriante plutôt que l’homme d’affaires sérieux. Des études de marketing montrent qu’une photo avec un sourire peut influencer la volonté de dépenser des clients.

Conclusion

Avoir les connaissances les plus élémentaires sur les émotions humaines peut être utile pour comprendre le comportement d’achat des consommateurs.

Même s’il n’y a pas assez de budget pour investir dans la recherche sur le neuromarketing, l’application des neurosciences au marketing permet également aux marques d’obtenir des résultats positifs.

En ce qui concerne le neuromarketing, le mieux est de pouvoir l’intégrer aux stratégies de l’inbound et l’outbound marketing.

En suivant quelques principes simples, vous pouvez également concevoir avec plus d’assurance des campagnes créatives qui garantissent que votre public aime ce qu’il voit.

Comprendre les stratégies de marketing qui ont un impact sur vos efforts est le moyen le plus efficace d’obtenir de meilleurs résultats à moindre coût.

close

Accèdez à notre contenu exclusif !

email